L’évaluation

Le Microlycée mène depuis plusieurs années une réflexion sur l’évaluation.

article paru dans les cahiers pedagogiques N 491 (octobre 2011) sur l évaluation sans notes

Durant la période d’intégration, les devoirs sont évalués sans être notés, ce qui permet aux élèves de reprendre confiance en eux à l’écrit, à leur rythme.

Cette évaluation sans notes se poursuit toute l’année dans la classe RALy.

 

Trois fois dans l’année des bacs blancs ou périodes d’évaluation permettent à tous de s’exercer aux épreuves du bac ou tout simplement de se mettre en situation d’évaluation.

Pendant une semaine toutes les disciplines proposent ainsi une évaluation pas nécessairement notée. C’est un moment important qui rythme aussi l’année.

bac blanc 2014


L’avis des élèves du Microlycée sur l’absence de notes pendant la période d’intégration

 
Analyse du questionnaire élève réalisé par les élèves de la classe RALY en novembre 2014 et synthétisé par Jessica 
 
Au Micro Lycée, le principe de mettre une note aux élèves lors des évaluations ou devoirs est spécifique. En classe RALY , les notes sont absentes toute l’année. Quant aux classes de Terminales et Prépa, les notes ne font leur apparition qu’après la période d’intégration, soit à partir du mois de Novembre. Que pensent les élèves du Micro Lycée de cette absence de notes ? C’est à travers un questionnaire que nous avons pu recueillir des témoignages ainsi que des suggestions à ce sujet. 
 D’après les statistiques des réponses fournies suite à ce formulaire :
  •  57% des élèves ont répondus que c’était une bonne chose que la note soit absente lors de la période d’intégration ;
  •  26% souhaitent avoir des notes dès la fin de la période d’intégration tandis que 13% préfèrent être noté un peu plus tard ( plutôt vers Décembre )
  • 10% préfèrent être notés tout le temps
  • et enfin 15% sont neutres.
 Les étudiants ont aussi pu donner quelques réponses argumentées. Beaucoup trouvent qu’il est très rassurant de ne pas être noté car ils ne se sentent pas mal jugés, mais aussi parce que ça leur permet de travailler à leur rythme et en apprenant leurs propres erreurs d’eux-mêmes.  L’angoisse et la pression n’existent plus grâce à l’absence des notes et ils peuvent alors travailler de manière autonome. De plus, il ne se sentent pas en compétition ( ce qui est souvent un sentiment éprouvé par l’élève ) et n’ont donc pas de craintes de devoir subir le mépris des professeurs ou même des autres élèves. Ce principe a aussi une autre particularité; l’élève peut reprendre alors sa scolarité en douceur sans s’inquiéter des conséquences, quelles qu’elles soient,  qu’il aurait pu avoir si il aurait reçu une note en dessous de la moyenne dès sa période d’intégration. 
 

 

Paroles d’élèves sur l’évaluation sans notes durant la période d’intégration (réponses d’élèves à un questionnaire en Novembre 2013):

« Une pression en moins, ne pas avoir la peur de mal faire, et surtout une sorte de concurrence malsaine qui ne s’installe pas entre les élèves. »

« Permet de se remettre dans les conditions scolaires sans la pression du jugement des notes. Cela permet de rendre ses devoirs sans trop de difficultés. « 

« Pas de stress de début d’année, ce qui permet d’avoir moins d’angoisse quant à sa réussite. »

« une mise a niveau sans stress mais personnellement moi je suis pour les notes et la possibilité de refaire le devoir ou un devoir similaire et de rechanger la note »

« Les avantages pour moi c’est de ne pas avoir de jugement pour un début de cours voila pour ne pas perdre sa motivation.. »

« Je trouve que l’évaluation sans note possède un certain avantage car puisqu’il n’y as pas de notes, on trouve plus de commentaire je trouve. Donc ceci nous pousse aussi à chercher ou sont nos erreurs. C’est donc très intéressant. »

« Peut aussi être un facteur de non motivation (a cause du formatage durant nos années de scolarités antérieurs qui ne donnent sens a la scolarité que par l’attrait des notes) »

« Les avantages pour moi c’est de ne pas avoir de jugement pour un début de cours voila pour ne pas perdre sa motivation.. »

 

Une réflexion au sujet de « L’évaluation »

  1. On se rend compte que, dans la pratique du quotidien des etablissements scolaires, on demissionne souvent d’un certain espoir et on renvoie l’eleve a ses capacites en oubliant qu’elles sont conditionnees. On renonce pour l’eleve avant lui. Les professeurs ont des categories d’eleves qui sont autant de pratiques d’elimination. Au microlycee, on essaie de repenser le possible. L’educabilite de tous n’est pas qu’un principe oratoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *